RETROPERSPEKTYWY 2014

rps banerKWADRATnew

Le festival de cette année, RETROPERSPECTIVES 2014, va résumer dix ans du groupe chorea, et, plus important encore, cela continuera de servir à ouvrir des perspectives au théâtre. Je ne veux pas seulement parler de notre théâtre ici, ou seulement du théâtre polonais. L’idée est de revitaliser la culture en redéfinissant ses aspects sociaux. Il s’agit de sceller l’activité artistique dans un contexte social permanant, à travers différents niveaux de profondeur et d’abstraction. Dans divers environnement, communautés, toujours avec de nouvelles questions et sans réponses toutes prêtes. Je parle des environnements qui sont normalement exclus de la culture, et qui fonctionnent au-delà du courant social dominant, les communautés dans lesquelles les mots « théâtre » et « art » sont vraiment rarement utilisés. C’est seulement dans ce genre d’endroit et parmi ce type de personne que les actions des artistes sont les plus prometteuses et les plus risquées tout à la fois.

Qu’est –ce qui fait la spécificité de ce festival au milieu des autres festivals de théâtre en Pologne ? Il présente les phénomènes des mondes du théâtre, de la dance et de la musique qui sont tous interconnectés ; proches les uns des autres au niveau de leur politique, méthodologie, personnalité et esthétique ; et qui se réfèrent tous à ce qui constitue l’essence même de l’activité de Chorea. En venant à ce festival vous voyez une recherche artistique des personnes et des groupes, collaborant les uns avec les autres de différentes façons, allant à contre-courant, brisant les stéréotypes, et tout à fait accros à leurs passions. Les gémissements ou les rires face au manque de valeurs ou à la désintégration de l’identité ne leur suffit plus. Au lieu de cela, ils posent de nouvelles questions à propos de nos valeurs et de notre identité dans l’art et se battent pour elles.

Grâce à la présence d’artistes aussi variés, le festival prouve qu’il n’y a pas de point distinguant le théâtre des mots, le théâtre de la danse et le théâtre de la musique… Cette division a déjà été un anachronisme dans les arts. Chaque chose est à la fois un théâtre vivant et mort, et tous les types de théâtre devraient user autant du langage que de la musique et du mouvement. Ces trois moyens de communication avec le public peuvent être sujets à des accentuations variées, mais le théâtre est pleinement vivant lorsque tous les trois parlent avec la même force.

Tomasz Rodowicz
Directeur artistique
Festival International de Théâtre RETROPERSPEKTYWY

http://retroperspektywy.com/

x
Jeśli chcesz otrzymywać informacje o wydarzeniach Teatru Chorea zarejestruj się.