Thésée dans le labyrinthe

Tezeusz w labiryncie / Thésée dans le labyrinthe

Directeurs artistiques: Dorota Porowska, Elżbieta Rojek
Musique: Tomasz Rodowicz
Chorégraphie: CHOREA
Lumière: Anna Sujka, Sławomir Bergański, Tomasz Krukowski
Décors : Andrzej Ćwiek
Costumes: Agata Rojek
Acteurs : Anna Bogdanowicz, Wioletta Gwozdz, Małgorzata Jabłońska, Dominika Krzyżanowska Gorzkiewicz, Małgorzata Lipczyńska, Dorota Porowska, Elżbieta Rojek, Ewa Sawicka, Izabela Śliwa, Ewa Sawicka, Katarzyna Tadeusz, Elina Toneva, Iga Załęczna, Adam Biedrzycki, Hubert Domański, Paweł Korbus, Tomasz Krzyżanowski, Maciej Maciaszek, Grzegorz Marcinek, Tomasz Rodowicz
Première: 01.10.2004, Nałęczów Spa

Le premier spectacle de l’association théâtre Chorea a été créé comme résultat d’une collaboration étroite entre le groupe « tance Labiryntu » (Danses du labyrinthe) et « Orkiestra Antyczna » (l’ancien orchestre). Mikolaj Szymanski, maître, apporta une aide philologique et ses anciens textes mélorécités sont devenus les piliers de soutien de notre manière « choréique » de comprendre le théâtre. « Tezeusz w labiryncie » (Thésée dans le Labyrinthe) est une performance combinant la chorégraphie, la musique et les mots: un groupe de danseurs-chanteurs et acteurs-musiciens présente le mythe de Thésée au moyen d’une chorégraphie créée sur base de l'ancienne iconographie (vases, reliefs, mosaïques, objets trouvés en Crète) et de musique inspirée par des reliques de la musique, de la littérature ancienne (de l'Hymne à Delos, Hymne homérique à Déméter, Bacchylide de Callimaque, les dithyrambes) et la tradition vivante de la culture populaire moderne des Balkans.

Les gens modernes sont divisés dans leur activité créatrice, ainsi que spécialisés dans leurs propres actions. Ils ont séparés le langage du corps, et leurs expressions ne sont plus accompagnées par le chant. Notre travail basé sur l'ancienne notion de la triade - choréia (qui était la base de l'ancien théâtre, mais aussi un modèle de vie harmonieuse) est destiné à aboutir à la reconnexion de ces motifs séparés. Le choix des histoires que nous voulons raconter n’est pas accidentel. Traverser un labyrinthe signifie aller à l'intérieur, au cœur même, où nous attendent les monstres avec lesquels nous devons lutter pour garder notre vie et regagner la liberté. Le mythe de Thésée représente les aventures, les risques et les batailles. Thésée, un jeune venu en Crète pour s’initier aux rites dans le berceau de la culture Européenne, montre le processus de recherche de son propre intérieur, luttant contre son côté sombre, et l’intégration d’une personne comme microcosme. Le but final de Thésée est de trouver sa propre identité. Ainsi, l’objet du spectacle est le processus d’individualisation et d’intégration d’un individu dans tous ses aspects, tant physique que mental. C’est en quelque sorte une histoire à propos de nous-même, créateurs de théâtre, comme s’il ne s’agissait que d’un test dans un labyrinthe, ou un rite d’initiation que nous devions parcourir dans le but de trouver notre propre langage et identité artistique.

 

x
Jeśli chcesz otrzymywać informacje o wydarzeniach Teatru Chorea zarejestruj się.