Tragedie de Jean

Tradedia Jana / Tragedie de Jean

Réalisateur/direction: Waldemar Raźniak
Chorégraphie: Liwia Bargieł
Musique: Tomasz Krzyżanowski
Costumes: Emil Wysocki
Lumière: Tomasz Krukowski
Son: Marcin Dobijański, Tomasz Krukowski
Cast: Janusz Adam Biedrzycki, Joanna Chmielecka, Paweł Głowaty, Joanna Jaworska-Maciaszek / Daria Szymańska / Sara Kozłowska, Michał Jóźwik, Majka Justyna, Małgorzata Lipczyńska, Anna Maszewska, Wiktor Moraczewski, Ewa Otomańska, Dorota Porowska, Tomasz Rodowicz, Elina Toneva
Première: 17.11.2018, Art_Inkubator w Fabryce Sztuki w Łodzi

 

Photos - Zuza Balcerzak

Photos - Rami Shaya / Tutajproduction (Teatr Polska 2019, Żyrardów)

Photos - Rami Shaya / Tutajproduction (Teatr Polska 2019, Myszków)

Photos - Rami Shaya / Tutajproduction (Teatr Polska 2019, Czechowice-Dziedzice)

Photos - Rami Shaya / Tutajproduction (Teatr Polska 2019, Radomsko)

Photos - Rami Shaya / Tutajproduction (Teatr Polska 2019, Głogów) 

Photos - Rami Shaya / Tutajproduction (Teatr Polska 2019, Zduńska Wola)

Trailer - film Rami Shaya

 

Le spectacle « Tragédie de Jean » relate le récit biblique de la mise à mort de Saint Jean le Baptiste. Chorea interprète, au travers du langage moderne et spécifique à la compagnie, le texte de Jakub Gawatowic inspiré du drame forain produit pour la première fois en 1619 lors de la fête de la Saint Jean à Kamionka (village situé près de Lviv, à l’époque dans d’anciens territoires polonais, aujourd’hui en Ukraine).  

Jean, un être introverti qui fuit la société et vit dans le désert replié sur soi, subit une transformation et entreprend de combattre les péchers de luxure, d’arrogance, de lâcheté et de cupidité. Il regagne la communauté des hommes et se retrouve en conflit avec Hérode qui mène une vie de débauche aux côtés d’Hérodiade, la femme de son frère. Trois démons décident alors de détruire Jean. La danse de Salomé, fille de Hérodiade, constitue l’élément crucial de l’intrigue. Elle séduit Hérode et demande la tête de Jean en récompense. A l’instar d’un misterium tremendum moyenâgeux, le mal est ici condamné et les coupables – punis. 

Dans la mise en scène du spectacle par Chorea le mouvement est tout aussi important que la parole. Un apparent chaos chorégraphique fait surgir un univers. Le mouvement actualise le texte baroque, chaque acteur s’exprime à la fois par la parole et par la gestuelle de son corps. 

Le personnage de Jean constitue le fondement du système de valeurs du spectacle. Il est représenté de façon non conventionnelle : le bien et le mal s’interfèrent entre eux. Arraché à sa sphère de confort que constitue le désert, Jean entreprend d’annoncer la Bonne Nouvelle aux hommes appauvris moralement, il entreprend de combattre le système. Mais après sa mort, les processus sociaux amoraux ne changent guerre. Les auteurs du spectacle s’interrogent ainsi sur la valeur du sacrifice de Jean. Ils remettent en question l’effort effectué pour s’opposer à l’ordre établi. Saint Jean serait-il mort pour rien ? L’action pour construire un monde meilleur, les tentatives pour atteindre les objectifs honorables sont-ils vouées à l’échec ?

La réponse à ces questions n’est pas univoque. D’un côté le spectacle baroque complète le texte biblique par les scènes du jugement équitable : les auteurs de l’assassinat de Jean seront emportés en enfer mais, d’un autre côté, le mal triomphe car le dessein de démons est réalisé – Jean est décapité.Est-ce le bien qui l’emporte ou le mal ? Cela vaut-il la peine de se dépasser ou pas ? Cette façon de présenter le bien et le mal ne permet pas de parler de polarité, d’opposition entre les deux… On serait tenté d’évoquer le concept nietzschéen de l’affrontement entre l’énergie apollinienne de la retenue et celle dionysienne obscure mais créatrice. 

Or, ainsi que le soulignent les créateurs du spectacle, il ne s’agissait pas d’indiquer une seule moralité légitime mais de démontrer la réalité du combat de l’homme en tant que tel.

Le spectacle, simple sur le plan visuel, est enrichi par une multitude de détails.Certaines scènes évoquent l’univers pictural de Hieronim Bosch, contrairement aux compositions du peintre néerlandais les couleurs du spectacle restent très naturels et atténués mettant ainsi en relief le texte. Mais c’est la lumière, accompagnée des didascalies projetées sur le fond de l’espace scénique, qui joue incontestablement le premier rôle. Le spectacle a gardé les intermèdes originaux qui avaient été transcrits et sont chantés en ukrainien. 

Jeux forains, rites et rituels de fêtes enracinés dans la chrétienté et le paganisme continuent de rythmer la vie de notre société. Le théâtre Chorea qui expérimente depuis plusieurs années chants, coutumes et textes anciens s’avère être en mesure de relever le défit de les restituer au théâtre européen. 

Le spectacle « Tragédie de Jean » produit pour la première fois………. a été récompensé la même année par le prestigieux prix Le Masque d’Or, il a été sélectionné pour la finale du Meilleur Spectacle du Théâtre Indépendant « The Best », il emporta la 27eédition des Rencontres Alternatives Théâtrales KLAMRA à Toruń, il s’est qualifié au programme « Teatr Polska » (Théâtre Pologne) organisé par l’Institut de théâtre financé par le Ministère de la Culture et du Patrimoine, il participe à la Ve édition du Concours pour la mise en scène d’Anciens Œuvres de la littérature polonaise, les critiques le choisissent comme le meilleur spectacle de théâtre main streamde la saison 2019.

  

Producer: Warszawskie Towarzystwo Sceniczne

wts logo


Co-producers: Teatr CHOREAFabryka Sztuki w Łodzi

teatrCHOREA logo color          logo FS

 

Dofinansowano ze środków Ministra Kultury i Dziedzictwa Narodowego pochodzących z Funduszu Promocji Kultury.

mkidn

 

Spektakl "Tragedia Jana" został zwycięzcą 27 edycji festiwalu Alternatywne Spotkania Teatralne KLAMRA 2019 w Toruniu.

Spektakl „Tragedia Jana” został zakwalifikowany do programu "Teatr Polska 2019", organizowanym przez Instytut Teatralny im. Zbigniewa Raszewskiego ze środków Ministerstwa Kultury i Dziedzictwa Narodowego.

Spektakl "Tragedia Jana" został laureatem Konkursu na Najlepszy Spektakl Teatru Niezależnego „The Best Off”.

Spektakl "Tragedia Jana" został wyróżniony przez krytyków teatralnych jako jeden z najlepszych spektakli offowych sezonu 2018/2019, w ankiecie wrześniowego numeru Miesięcznika Teatr.

Spektakl "Tragedia Jana" otrzymał nagrodę Złotej Maski za najlepsze wydarzenie teatralne na scenie off w sezonie 2018/2019.

Spektakl "Tragedia Jana" bierze udział w V edycji Konkursu na Inscenizację Dawnych Dzieł Literatury Polskiej „Klasyka Żywa”.

Klasyka Zywa logo

 

Organizatorzy Konkursu: Ministerstwo Kultury i Dziedzictwa Narodowego, Instytut Teatralny im. Zbigniewa Raszewskiego, Festiwal Opolskie Konfrontacje Teatralne / „Klasyka Żywa” w Opolu

mkidn cmyk          1.it logo          OKT logo OKT

 

 

x
Jeśli chcesz otrzymywać informacje o wydarzeniach Teatru Chorea zarejestruj się.